Contes et histoires racontés lors de la fête d’Halloween

Le jour d’Halloween est un jour très spécial, car se déguiser et décorer sa maison est un vrai plaisir. Le jour d’Halloween est l’occasion rêvée pour pouvoir choisir un déguisement de son choix et surtout un maquillage spécial reflétant ainsi un personnage maléfique : vampire, sorcière, mort vivant… Mais à côté des styles de maquillage différent, il y a tout aussi des personnes qui préfèrent se pencher sur les masques.

Car l’ambiance d’Halloween c’est aussi la collecte des fameux bonbons mais aussi et surtout les contes et histoires qui sont racontés lors des veillées : un vrai moment de plaisir et surtout d’angoisse. Les contes et histoires racontés le soir d’Halloween sont assez originaux et pour la plupart sont effrayants, alors si vous ne supportez pas les histoires de fantômes et de sorcières ne vous aventurez pas dans ces veillées au risque de faire des cauchemars.


L’ambiance et l’originalité de cette fête demeurent dans le fait que tout le monde s’amuse et s’éclate et justement les histoires d’Halloween font de cette fête, un événement spécial et surtout différent des autres fêtes se déroulant au cours de l’année, car vous ne vous hasarderez pas à raconter une histoire d’Halloween un 25 décembre ou encore un 6 décembre ?

contes et histoire Halloween

Alors là pas du tout, pas d’histoire effrayante durant ces jours, car Halloween est unique et ces histoires le sont tout aussi le soir du 31 octobre. Halloween est une fête unique dans son genre et ne peut être comparée aux autres événements de l’année, non pas que ces événements ne soient pas du tout intéressants mais qu’Halloween est spéciale et en complément avec ses fameuses histoires particulièrement effrayantes, elle demeurera toujours dans le cœur des gens qui la célèbre avec joie une fête tout à fait particulière. Laissez-vous tentez par les histoires d’Halloween et vous passerez des moments magiques combinées à des soupçons de frayeur.

Nombreuses sont les personnes ne supportant pas ce type d’histoires, parce ce que jugées comme beaucoup trop monstrueuses, mais dans ces contes demeurent toute la magie de la fête. Les plus grands peuvent se permettre des histoires particulièrement effrayantes et quant aux plus petits, ils doivent s’en tenir aux  »petites histoires ».

1 500

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *